L’ÂME

Une histoire humaine incarnée

L’âme de la Maison Mathon s’ancre dans l’histoire d’une famille, impulsée par Roger Mathon, grand père de l’actuelle dirigeante, Aude.

 

Dès l’après-guerre, l’artiste Roger Mathon, formé aux Arts Décoratifs et à l’Ecole Boulle, déploie ses talents créatifs dans des champs artistiques variés tels que la peinture, le modelage, la céramique. Après avoir multiplié les expériences, il trouve finalement sa voie et son expression dans le dessin de bijou. Il puise son inspiration dans la nature et l’environnement fécond de sa maison à la campagne. Les animaux de la forêt, les végétaux, les fleurs viennent nourrir ses créations d’une esthétique organique, créant ainsi le style Mathon. Roger, habité du génie créatif, croque, peint, sculpte le buis, façonne le bronze, à la recherche de la forme, de la texture, de l’expression d’un clip animalier au galbe d’un choker. Rapidement il impose sa vision du trait franc, d’une joaillerie de caractère, aux Maisons parisiennes et ateliers qui multiplient les commandes. A la ville comme à la campagne, où ils élèvent leurs enfants, Roger est épaulé par son épouse Louise ; ensemble, au début des années 70, ils reprennent l’Atelier Bournadet, se dotant ainsi d’un outil de fabrication au service de la création. C’est une époque fastueuse où tout est permis, les projets sont nombreux et ils avancent vite.

 

Dans cette euphorie, Roger embarque ses enfants, qui apportent, dans leur domaine de prédilection, un élan de jeunesse ainsi qu’un nouvel essor. Catherine, intègre à ses dessins de bijoux des pierres de couleur et autres pierres ornementales sculptées ; elle pose alors le vocabulaire de la griffe MATHON PARIS. Frédéric s’attaque au grand export, posant les bases d’un développement asiatique et américain. Pascal introduit dans l’atelier les premières innovations technologiques, combinant habilement artisanat d’art et modernité de la technique.

 

Dans les années 2010, le couple Aude/Jean-Baptiste intègre progressivement cette aventure. Ensemble, ils associent une approche humaniste du management à une vision rationnelle des méthodes de production.

 


Au-delà du style des créations, la nature a empli l’âme et le cœur de la famille Mathon, de simplicité, sincérité, authenticité. La discrétion et l’humilité en sont les fondamentaux. C’est pourquoi Aude et Jean-Baptiste placent au cœur du développement de leur atelier la bienveillance et l’amour du travail bien fait, rendu possible par l’intelligence de la main des artisans conjugué à des décennies d’expertise métier.


 

Ces valeurs irriguent l’état d’esprit et le style Mathon, elles ont façonné l’Atelier et continuent de rayonner aujourd’hui.

 

L’âme de la création

L’âme de la création

Roger Mathon

« Mon père était perçu comme un artiste complet. Ses clients parlaient spontanément de lui comme quelqu’un de génial pour la création. » 

« Il a réussi à se faire un nom parmi tous les ateliers et auprès de leurs clients, les maisons réputées de la place Vendôme. »

« Au delà de la forme ou du dessin, il voulait créer de nouvelles matières pour que la surface soit différente. Il était dans le volume et le toucher. Il était résolument moderne. »

 

Frédéric Mathon

Les complémentarités en mouvement

Les complémentarités en mouvement

Frédéric, Catherine et Pascal Mathon

« Je développais à l’international, Catherine dessinait, Pascal s’occupait de la production. Nous étions complémentaires.  L’entreprise ne reposait pas sur une seule personne. C’était notre force »

« La confiance entre nous et la continuité de notre travail pendant des années ont fait la force de l’entreprise. Nous avons toujours travaillé pour que l’entreprise soit saine, solide, en cherchant à la développer sans à-coups. » 

« Il fallait faire le sertissage, la fonte, le polissage, maitriser toute la chaîne de fabrication, la contrôler et ne pas être dépendant de petits sous-traitants dans les autres métiers. Il a fallu maitriser ces métiers connexes que nous ne connaissions que de loin. »

« Nous avons toujours cherché à conserver la création comme étant notre ADN. Si nous avions été de simple sous-traitant de base nous aurions perdu notre savoir-faire, l’ADN créatif de notre père. » 

 

Frédéric et Pascal Mathon

La passion des engagements

La passion des engagements

Aude Mathon and Jean-Baptiste Donnet

« Mon père nous a fait la place. Il a eu l’intuition que Jean-Baptiste aurait toute sa place, au même titre que moi, et que nous formerions un bon duo. En nous offrant cette possibilité, il nous a fait, il m’a fait d’abord, un gros cadeau. »

« Cette opportunité m’a plu : une petite structure permettant de faire beaucoup de choses, à la fois opérationnelles et stratégiques et d’y mettre ses tripes. Avoir ces possibilités qui s’ouvrent à nous, à deux, en couple, est grisant. C’est plus qu’un boulot, c’est notre vie et un plaisir la plupart du temps. »

« Avec Aude nous nous sommes retrouvés à titre personnel autour de la même ambition et vision de la vie. Vision que nous essayons de transmettre dans l’entreprise, à ceux qui nous entourent, aux joailliers, polisseurs, sertisseurs. Nous menons cette aventure ensemble. »

« La famille Mathon ne se compose pas seulement de Aude, Frédéric, Pascal ou Catherine, mais de tous ceux qui mettent leur cœur au travail. Tous ceux qui nous entourent, qui fabriquent les bijoux mettent leur cœur dans leur travail. Ils font partie de la famille Mathon au sens large. »

 

Aude Mathon et Jean-Baptiste Donnet